Devenir patient

Rédigé par 6ta le 25 septembre 2011

Documentaire sonore réalisé en janvier 2011 à la clinique de Soins de Suite et Réadaptation (SSR) de Romainville.

Visite au cœur d'une clinique privée. Entre gestion productiviste, isolement partagé, pouvoir médical et solitude collective, les patients font le récit de leurs quotidiens en contradiction avec les discours médiatiques de l'établissement.




Et pour écouter la discussion qui a eu lieu, après la diffusion du documentaire, le 08 janvier 2012 au Ciné'Dahdah à Marseille, avec entre autre présent le collectif Massilia Santé System



Prise de son, montage et mixage réalisé par C.
Merci!

Attendre 1 à 2 min que le son charge après avoir lancé le player.

4 textes tirés de la pochette cd


1) citations de patients
2)Dr, j'ai un problème, je crois que je n'existe pas
3 Le diable est dans les détails
4)Travaille et t'es toi!










Mots clés : Devenir patient, Santé, hôpital, personne agée, maison de retraite, clinique de soins de suite et de réadaptation, privatisation, noble age, korian, medica, Orpéa, Médica, DomusVi, privé commercial, marché, clinique psychiatrique, médicament, EPHAD

4 commentaires

lundi 23 janvier 2012 à 23:10 pok a dit : #1

Je ne trouve pas communément des articles sur cette matière. De surcroit je dois expliquer sur ceci pour mes amis dans quelques jours. D'autres sites à me présenter ?

mercredi 25 janvier 2012 à 14:57 6ta a dit : #2

Salut,
quand tu dis "cette matière", tu fais référence à quoi précisément?
Dans le doute, quelques sites qui soulèvent des enjeux économiques et politiques en terme de "santé"...
La liste reste très loin d'être exhaustive..
Si tu as d'autres éléments à partager ou que ca ne répond pas vraiment à ta question, n'hésites pas..
A bientôt

http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=2029

Une émission « la saison dorée » réalisée au moment d’une grève des salariés de cette maison de retraite (EPHAD) du groupe Korian, à Lyon, diffusé le 02 novembre 2010 dans l’émission Là-bas si j’y suis. Les professionnels racontent leurs conditions de travail et les conséquences sur le rapport aux patients.
On y entend aussi d’autres voix, celles de voisins, de patients, de l’Agence Régionale de Santé (ARS)…

http://massiliasantesystem.com/index.php/Accueil

Un site participatif où l’on retrouve des témoignages et de la doc.
« Nous sommes un collectif informel de personnes s'intéressant à réintégrer les problématiques de santé dans le champs du politique et du social avec une ferme volonté, en tant que soignants, d'accepter de nous poser les questions qui nous troublent sur notre mode d'exercice, notre rôle, notre utilité, le système dont nous faisons partie, de tenter d'y répondre de manière autonome, de nous regrouper pour discuter et voir quelles questions, réponses, actions nouvelles peut faire émerger un collectif. Nous sommes en majorité, mais non exclusivement, de jeunes médecins, externes, internes (médecin généraliste et spécialistes), infirmiers et pharmaciens. Nous sommes ouverts à n'importe quelle personne que les problématiques de santé intéressent, professionnels de santé, malades, non malades, citoyens, non citoyens. »

http://sansremede.fr

« Sans Remède n’est pas pathologiquement sérieux. Sans Remède est un journal sur le système psychiatrique, alimenté par des vécus, des confrontations et des points de vue, dans une perspective critique. Sans Remède ne voit pas de victimes dans les hôpitaux, mais des psychiatrisé-e-s. Nous sommes des individus avec leurs histoires, leurs aliénations, leurs souffrances, leurs plaisirs, leurs combats, jamais de symptômes. Sans Remède parle d’enfermements, du pouvoir psychiatrique et de ses effets, autant dans les murs qu’en dehors. Ce pouvoir n’est pas que le fait des médecins, il nous implique tous et toutes. Il requiert notre acceptation, de manière douce ou violente. Sans Remède ne propose pas de critiques constructives pour penser un nouvel enfermement psy- chiatrique. N’importe quel soutien apporté à l’autre ou rapport de soin devient critiquable dès qu’il s’institutionnalise. Il ne s’agit pas de réinventer l’hôpital ou un quelconque lieu de soin. Sans Remède ne laisse pas de tribune aux membres de l’institution psychiatrique, car d’autres moyens d’expression sont à leur disposition, au service de ce pouvoir. Face à la psychiatrie, et au monde qui va avec, il s’agit de travailler à sa destruction. Dans l’intervalle, il s’avère nécessaire de se défendre et de s’organiser. Sans Solution. »

samedi 26 septembre 2015 à 15:25 Justine a dit : #3

Bonjour, est-il possible de télécharger les articles de votre blog en pdf ? J'aimerais pouvoir les lire sur mon Kindle.

Justine

samedi 10 octobre 2015 à 21:26 6ta a dit : #4

@Justine :
Certains articles sont disponibles en pdf mais pas la totalité encore...

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot imrdf ? :