[L’Epide] Un encadrement militaire pour les mineur-e-s délinquant-e-s

Rédigé par Usul le 14 février 2012




Transmis par Gérard depuis Le Parisien, le 14 février 2012

L’Epide, une école de la deuxième chance sous tutelle, notamment, du ministère de la Défense, est désormais autorisé à prendre en charge des mineurs délinquants âgés de 16 à 18 ans. Objectif : les réinsérer au plus vite.

Un encadrement « militaire » pour remettre les jeunes délinquants dans le droit chemin. L’idée avait été évoquée par Ségolène Royal en 2007, puis par Nicolas Sarkozy en 2011. Finalement, une loi en ce sens a été adoptée en décembre dernier à l’Assemblée nationale.

Le décret d’application a été publié en début de semaine dernière et permet donc à quinze Etablissements publics d’insertion de la défense (Epide) de l’Hexagone — dont celui de Margny-lès-Compiègne — d’accueillir des mineurs en passe d’être jugés pour des délits ou déjà condamnés. Jusqu’alors, ces établissements, qui proposent un encadrement d’inspiration militaire, n’accueillaient que des jeunes majeurs de 18 à 25 ans, sans emploi, en proie à des difficultés scolaires et parfois en rupture sociale.

Lire la suite de [L’Epide] Un encadrement militaire pour les mineur-e-s délinquant-e-s

Classé dans : Actu - Mots clés : Etablissement pénitentiaire pour mineur, Etat, liberté, prévention délinquance, mineurs, sécuritaire - 1 commentaire

[Cours Européenne] La France condamnee sur sa politique des mineurs en retention

Rédigé par Usul le 24 janvier 2012


http://www.ldh-toulon.net/local/cache-vignettes/L300xH195/prison_enfants-16e9c.jpg
Transmis par JC, le 20 janvier 2012

La Cour Européenne des Droits de l'Homme a condamné le 19/01/2012 (arrêt POPOV du nom de la famille qui a porté plainte) l'Etat français à propos de la rétention de mineurs avec leur familles retenues en camp de rétention.

Je ne sais pas comment l'Etat français va réagir, mais dans l'immédiat il devrait d'une part libérer toutes les familles placées en rétention avec leurs enfants mineurs (puisque qu'on ne peut séparer les parents de leurs enfants) et arrêter la chasse la chasse aux familles sans papier à moins de prévoir leur expulsion immédiatement puisqu'elles ne pourront plus être placées en rétention.

En effet, les décisions de la CEDH prévalent sur la législation en vigueur.

A Tours, il n' y a pas de camp de rétention, mais je pense qu'il y a argument (et donc mobilisation) pour exiger la libération immédiate de toutes les familles placées en rétention.

A bientôt JC

Lire la suite de [Cours Européenne] La France condamnee sur sa politique des mineurs en retention

Classé dans : Actu - Mots clés : mineurs, sans papiers, centre de rétention, Etat, prison, justice - 3 commentaires

Solidarite avec les inculpe-e-s du 15 novembre

Rédigé par 6ta le 02 décembre 2011


SOLIDARITÉ AVEC LES INCULPÉ-E-S DE TOULOUSE : LIBÉRATION IMMÉDIATE, ARRÊT DES POURSUITES !


Le 5 juillet dernier, une dizaine de personnes ont pénétré dans les locaux de la Protection judiciaire de la jeunesse, à Labège, pour manifester contre l’incarcération des mineurs. En dépit du fait que, au dire même du procureur, l’action menée « n’a finalement fait que peu de dégâts », la répression s’exerce aujourd’hui de façon brutale et arbitraire.




Lire la suite de Solidarite avec les inculpe-e-s du 15 novembre

Classé dans : Actu - Mots clés : repression, squat, gendarme, garde à vue, maison d'arrêt, accusation, Etat, lutte, liberté, solidarité - aucun commentaire